Sommaire

Fermer Petite bibliothèque

Fermer Les origines du village


L'abécédaire d'Épehy

Fermer Le village

Fermer Les champs

Fermer Instantanés

Fermer À propos de...

Fermer Au fil des ans...

Fermer Galerie de Portraits

Fermer 1914-2014, le centenaire

Fermer Courrier des Lecteurs

Recherche



Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Captcha
Recopier le code :
19 Abonnés
Annuaire de liens
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Record de visites

   visiteurs

Le 10/03/2013 à 04h08

Au fil des ans... - Le Moulin Moreaux

EPEHY - QUOI DE NEUF ? 2 MAI 2003 – N° 55

LE MOULIN MOREAUX

A l’heure où il n’est question que d’éoliennes, si l’on parlait un peu de nos vieux moulins d’antan ? Le seul moulin que nous connaissons vraiment à Épehy est le moulin Moreaux, bien connu maintenant par une unique photo dont maints Épéhiens possèdent la copie.

Fig.1. Le moulin Henri Moreaux (Coll. C. Saunier).
Fig.1. Le moulin Henri Moreaux (Coll. C. Saunier).

Nous devons au petit fils du dernier meunier d'Épehy, Charles Moreaux, de précieux renseignements sur son histoire.

Fig.2. Emplacement du moulin Henri Moreaux (photo C. Saunier, 2008)
Fig.2. Emplacement du moulin Henri Moreaux (photo M. Pertriaux, 2008)

Ce moulin, situé sur la route de Villers-Guislain, à 100 mètres de la barrière du chemin de fer du Nord, était jusqu’en 1857 la propriété de la famille Magniez. Sur la photo (Fig.2), le moulin était un peu à gauche.

Acheté par Isidore Moreaux, fils de Charles François, meunier lui-même mais habitant Villeret, il passa à Charles puis à Henri. L'enfant assis sur la queue du moulin (Fig.1) est Raymond Moreaux, le fils du meunier1, et l'une des deux femmes est probablement l'épouse.

Henri, agriculteur-meunier-photographe (1867-1941), fut le dernier propriétaire de ce moulin avant qu'il soit, comme tout le village d'Épehy, détruit à l’explosif et par le feu en février-mars 1917.

Henri faisait tourner son moulin, en douce, à l’insu des Allemands, entre 1914 à 1916, pour fournir de la farine au boulanger Vélu et à celui de la coopérative rue Neuve.

Grâce, si l’on peut dire, au dossier de dommages de guerre, on apprend que ce moulin avait été très récemment ré-équipé de façon moderne, et avait toutes les pièces de rechange nécessaires dont un chêne de 11 mètres pour refaire les ailes en cas de coup dur ! Largeur des ailes 10 m 75, largeur 1 m70.

Un coup de chapeau supplémentaire à Henri pour son œuvre photographique, car une grosse partie des cartes postales anciennes, avant et après 14/18, sont sorties de ses appareils qui étaient très modernes et performants pour cette époque.

Fig.3. À gauche, le meunier Henri Moreaux, à droite Arthur Derickbourg,  son beau-frère, chef de gare à Épehy (Coll. C. Saunier).
Fig.3. À gauche, le meunier Henri Moreaux, à droite Arthur Derickbourg,
son beau-frère, chef de gare à Épehy (Coll. C. Saunier).

Signalons, pour conclure, que ce moulin était le dernier d’une longue série sûrement, mais que nous manquons de renseignements. Les lieux-dits : Moulins et Vallée des Moulins figurant sur cadastre et carte d’état major, sont révélateurs (Voir à ce sujet, dans l'Abécédaire, notre article "M comme Moulins"). Une recherche dans les archives municipales ou notariales nous apprendrait sûrement encore beaucoup.

Et pour terminer, deux illustrations un peu particulières (Fig.4 & 5).

 

Fig. 4. Dessin du moulin Moreaux

Fig.5. Coucher de soleil

          Fig. 4. Dessin du moulin Moreaux                                                     Fig.5. Coucher de soleil
                     (Coll. C. Saunier).                                                            (Doc. Wiatrak2, Coll. C. Saunier)

 

La Fig.4 est un dessin extrait d'une revue allemande parue en 1915 ou 1916 ; il représente assez fidèlement le moulin Moreaux et a été probablement réalisé par un militaire de l'armée d’occupation. La Fig. 5 est celle d'un magnifique coucher de soleil derrière un moulin qui ressemble fort au nôtre... mais non, hélas, ce n'est pas à Épehy !

Note
1 Information donnée par Charles Moreaux, fils de Raymond (e-mel juillet 2008).


Date de création : 28/10/2010 @ 21h58
Dernière modification : 25/02/2012 @ 16h17
Catégorie : Au fil des ans...
Page lue 647 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Haut