Sommaire

Fermer Petite bibliothèque

Fermer Les origines du village


L'abécédaire d'Épehy

Fermer Le village

Fermer Les champs

Fermer Instantanés

Fermer À propos de...

Fermer Au fil des ans...

Fermer Galerie de Portraits

Fermer 1914-2014, le centenaire

Fermer Courrier des Lecteurs

Recherche



Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Captcha
Recopier le code :
20 Abonnés
Annuaire de liens
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Record de visites

   visiteurs

Le 10/03/2013 à 04h08

Galerie de Portraits - Lettre S

S

SALLIER
Marie-Ange Sallier, avec son père "Nono" Sallier, ouvrier agricole.


Photo C. Saunier - 1978.

 

SANTI
Mme Madeleine Santi (à droite), en compagnie de Mme Gomez.
Son mari, Fernando Santi, était entrepreneur en transports routiers.


Photo C.Saunier - 1979.

 

SAUNIER

Claude Saunier (1927-2013). Faut-il le présenter aux lecteurs? Il fut le premier historien de notre village, sa mémoire et sa bibliothèque. Relisez, au début de ce site, la présentation qu'il fit de lui-même.

Fig. 1.

Fig.1. Claude Saunier en 2010.

Photo prise par Maurice Pertriaux que nous remercions chaleureusement.

Et deux photos déjà mises en ligne sur le site...

 

Fig. 2. Zéta Roland et son filleul Claude (Coll. C. Saunier).

Ci-dessus la seconde fille de Jules Roland, Zéta, photo prise en 1928. Elle deviendra madame Dejeante l'année suivante ; elle tient ici sur les genoux son filleul qui n'est autre que Claude Saunier ! Le reconnaissez-vous ?

 

Fig. 3. Les écoliers en tablier noir : Claude (à gauche) et Gérard, 1932
(Coll. Familiale).

 

 

SORLIN
Le colonel Maurice Sorlin, chef des pompiers de la Somme, et son épouse au repas des pompiers d'Épehy.


Photo C.Saunier - 1978.

 

 


Date de création : 16/02/2011 @ 17h53
Dernière modification : 05/10/2015 @ 17h49
Catégorie : Galerie de Portraits
Page lue 839 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Haut