Sommaire

Fermer Petite bibliothèque

Fermer Les origines du village


L'abécédaire d'Épehy

Fermer Le village

Fermer Les champs

Fermer Instantanés

Fermer À propos de...

Fermer Au fil des ans...

Fermer Galerie de Portraits

Fermer 1914-2014, le centenaire

Fermer Courrier des Lecteurs

Recherche



Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Captcha
Recopier le code :
20 Abonnés
Annuaire de liens
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Record de visites

   visiteurs

Le 10/03/2013 à 04h08

Les origines du village - Introduction

ÉPEHY (80) :

RECHERCHES SUR LES ORIGINES D'UN VILLAGE PICARD

par André Franqueville

À Étienne FRANQUEVILLE (1739-1795), laboureur,
marié en 1767 à Anne-Catherine RICAUX (1735-1772),
qui, vers le milieu du XVIII° siècle,
quitta son village de Cartigny (80)
pour venir s'établir à Épehy.

Il n'existe, à ma connaissance, que trois documents écrits concernant spécifiquement l'histoire d'Épehy. Ce sont, dans l'ordre chronologique :

  • la monographie de l'abbé Paul Decagny sur "Roisel et ses environs", qui constitue un chapitre du volume II de son "Histoire de l'arrondissement de Péronne" publié en 1867 par la Société des Antiquaires de Picardie. Ce texte a été réédité en 1990. Six pages y sont consacrées à Épehy. Écrite à partir de documents variés, cette monographie reste la référence pour toute recherche historique sur la région, sa limite – peut-être due à la nature même des documents consultables - étant qu'elle s'attache surtout à l'histoire des biens ecclésiastiques.
  • une "Monographie" (4 feuillets) non datée rédigée par l'instituteur A. Dumont. Consultable en ligne, elle est déposée aux Archives départementales et se présente comme une réponse à un questionnaire. Ces monographies ont été réalisées par les instituteurs à la fin du XIXe siècle sur la demande du Ministère de Instruction Publique, en vue des Expositions Universelles de 1889 et 1900. Il en existe pour 750 communes de la Somme. Elles mettaient à contribution les instituteurs et leurs élèves des Cours Moyens. La date de réalisation, qui aurait dû être portée sur la premier feuillet sous la forme 189... n'a pas été précisée, mais on sait que, dans le département, ces monographies ont été écrites pour l'Exposition Universelle de 1900. Les réponses, manuscrites en petits caractères, sont parfois assez difficilement déchiffrables et leur interprétation peut donc être douteuse.
  • la "Notice historique sur le bourg picard d'Épehy, 824 – 1924" (24 pages) datée de 1924, rédigée par Gabriel Trocmé (né à Épehy en 1866, décédé en 1946, maire du village de 1908 à 1928 et Conseiller général1). Cette notice ne semble pas disponible aux Archives départementales (peut-être a t-elle disparu dans l'incendie du bâtiment des archives de Péronne lors du bombardement de mai 1940). L'exemplaire que je détiens provient des archives familiales (donné dans les années 1950 par mon oncle Georges Franqueville, frère de mon père). Ce texte présente l'avantage d'être fondé sur différentes sources d'archives avant leur destruction probable, mais l'auteur s'est surtout attaché à la période qui lui était contemporaine (1914–1924). Il ne semble pas avoir eu connaissance de la monographie de l'abbé Decagny, les divergences entre les deux textes étant assez marquées, et certaines similitudes semblent plutôt dues à une utilisation des mêmes archives.

Le propos initial de ces pages était de présenter, comparer et commenter les documents écrits cités ci-dessus et, si possible, de les compléter par d'autres éléments obtenus de sources variées : livres et articles divers, cartes IGN, carte dite "d'État- Major", cartes anciennes, documents récents et anciens accessibles par Internet, et aussi tradition orale. On verra pourtant que, de fil en aiguille, la logique de la recherche m'a entraîné nettement plus loin que je ne l'avais imaginé.

Épehy et ses environs, carte de situation
Fig. 1. Épehy et ses environs, carte de situation
(Carte d'État-Major, Cambrai 13, 1/80 000).
Latitude 50° 00' 30 Nord, Longitude 03° 07' 46 Est.
Altitude : entre 99 et 147 mètres.
(Il est possible d'agrandir les figures en cliquant dessus)

Il va de soi que ce texte n'a rien de définitif et doit être simplement considéré comme le résultat provisoire d'une recherche. Je souhaite vivement que le lecteur qui aurait connaissance d'informations susceptibles de compléter ou de modifier son contenu n'hésite pas à m'en faire part, car en ce domaine comme en bien d'autres, les avancées ne peuvent être que collectives.

Deux caractéristiques marquent, depuis les origines et jusqu'à nos jours, la géographie humaine du village. La première est, pendant des siècles, une dangereuse position de frontière qui, particulièrement face aux régions septentrionales, pèsera lourd tout au long de son histoire et lui vaudra, dès les premiers temps de son existence et à maintes reprises par la suite, guerres, invasions et destructions. Il en reste sa localisation, aujourd'hui sans risques, exactement dans l'angle nord-est du département de la Somme, la limite Nord de son terroir étant celle du département du Nord, sa limite Est celle du département de l'Aisne. La seconde caractéristique est une situation singulière pratiquement au centre du triangle formé par les trois villes de Cambrai, Péronne et Saint-Quentin. À vol d'oiseau, Épehy se trouve à 20 kilomètres de Cambrai et de Saint-Quentin, et à 16 kilomètres de Péronne. Cet encadrement géographique vaut à sa population de se trouver en quelque sorte écartelée entre ces villes dont elle subit l'attrait, mais aussi d'avoir eu la malchance de vivre en un lieu où s'affrontaient les convoitises des maîtres de ces trois citées. Deux caractéristiques déterminantes donc, qui ne cesseront de présider, pour une grande part, au destin souvent tragique du village.

(à suivre)

L'ensemble de ces textes est libre de copyright. Cependant, si vous les utilisez pour un usage public, merci d'en indiquer l'origine.

Note :
1 Voir "Les carnets de guerre du maire d'Épehy" publiés par Claude Saunier dans différents numéros de la revue "Cambrésis Terre d'Histoire".

Sources :
Decagny Paul (abbé), 1867, 1990 : Roisel et ses environs. Histoire de l'arrondissement de Péronne. Monographie des villes et villages de France. 121 p.
Dumont A., 189? : Notice géographique et historique sur la commune d'Epéhy. 4 pages. G. Delarue, libraire-éditeur. Paris.
Trocmé Gabriel, 1924 : Notice historique sur le bourg picard d'Épehy. Imprimerie E. Durand, 18 rue Séguier, Paris. 24 p.


Date de création : 20/07/2009 @ 21h24
Dernière modification : 10/08/2010 @ 19h42
Catégorie : Les origines du village
Page lue 1014 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Réaction n°2 

par Christydidiersaintou le 23/01/2010 @ 17h36

Bonjour,
il me semble qu'il existe une copie de la notice historique sur le bourg picard d'Epehy à la bibliothèque du centre Pompidou à Paris, je possède les photocopies de cette notice de 24 page dont vous parlez et si je me souviens c'est de là-bas qu'elles proviennent..
Cordialement
Didier Christy

Réaction n°1 

par JacquesSaunier le 06/10/2009 @ 19h24

j'ai enfin trouvé la bonne voie et le bon article avec la photo de mon grand pere en tête merci et à bientot

Haut