Sommaire

Fermer Petite bibliothèque

Fermer Les origines du village


L'abécédaire d'Épehy

Fermer Le village

Fermer Les champs

Fermer Instantanés

Fermer À propos de...

Fermer Au fil des ans...

Fermer Galerie de Portraits

Fermer 1914-2014, le centenaire

Fermer Courrier des Lecteurs

Recherche



Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Captcha
Recopier le code :
20 Abonnés
Annuaire de liens
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Record de visites

   visiteurs

Le 10/03/2013 à 04h08

Instantanés - 44 - Le terrain de sport

44 - Le terrain de sport

Pour l'essentiel, nous devons ce texte, de même que les photos qui l'agrémentent, à Francine Delauney qui nous fait ainsi profiter des recherches sur l'histoire d'Épehy qu'elle a menées aux Archives Départementales. Au nom de nos lecteurs, un grand merci à Francine pour cette précieuse contribution à notre site.

Les élèves de Mlle Cornaille (Fig.1), dont une grande partie est en short (long...), sont bien souriantes sur les échelles...1 Il y avait sur ce terrain d'autres installations : pour le saut en hauteur, en longueur, l'équilibre, les barres fixes, le basket, un plateau pour la gymnastique par "vagues", un escalier de briques d'où on sautait dans le sable, un portique qui nous paraissait très haut mais auquel on ne se souvient pas avoir vu des cordes...

Fig.1. La classe de Mlle Cornaille, 1943-1944 (Coll. Francine Delauney).
Fig.1. La classe de Mlle Cornaille, 1943-1944 (Coll. Francine Delauney).

Par contre, après la guerre, entre 1948 et 1950, les adolescentes vêtues pour se protéger du froid pascal, utilisent ce terrain comme une aire de jeux privée... en vacances (Fig.2a, 2b,2c).

Fig.2a. Sur la poutre d'équilibre (Coll. Francine Delauney).
Fig.2a. Sur la poutre d'équilibre (Coll. Francine Delauney).

De gauche à droite :
Monique Marcinkowski, Anne-Marie Duquesnoy (camarade du lycée de Péronne), Francine Delauney, Geneviève Marcinkowski, les deux sœurs étant des cousines de Francine .

Elles ne savent pas encore que ce terrain doit son existence à la politique sportive de Vichy (1940-1944) inspirée par celle du Front Populaire (1936-1938) qui n'a pas eu le temps de l'appliquer.

La consultation des procès-verbaux de réunion du Conseil municipal d'Épehy pendant la guerre montre que les élus se souciaient de suivre les directives de la hiérarchie pour créer un terrain de sport au service de l'école.
Déjà, lors d'une séance de novembre 1937, le Conseil décide d'acquérir pour les écoles communales, du matériel "pour l'éducation physique et les loisirs dirigés". C'est l'époque où Jean Zay et Léo Lagrange veulent "démilitariser" en quelque sorte l'éducation physique scolaire et post-scolaire telle qu'elle l'était depuis les débuts de la III° République, après la défaite de 1870-71 et dans un esprit de revanche2. "Unir la culture du corps à celle de l'esprit", tel est le. désir de J. Zay et L. Lagrange.

Fig.2b. Les mêmes aux échelles (Coll. Francine Delauney).
Fig.2b. Les mêmes aux échelles (Coll. Francine Delauney).

À la séance du Conseil municipal du 7 novembre 1941, le premier point à l'ordre du jour est "l'aménagement d'un terrain sportif scolaire". À la séance du 27 octobre précédent avait été lue la circulaire du Commissariat à l'Éducation Générale et aux Sports (E.G.S.) qui en préconisait la création. M. Vasseur est chargé, fin 1941, de rechercher des terrains auprès d'un particulier, de la société La Vermandoise et de la SNCF. En attendant, un terrain sera "approprié près de l'école des garçons, là où se trouve le kiosque à musique".

Il est rappelé en Conseil que la loi du 23 novembre 1940 stipule que le gardiennage, l'entretien et 20% de l'aménagement sont à la charge de la Commune.

On obéit à l'État Français... Parmi les multiples causes que celui-ci invoquait pour expliquer la défaite de juin 1940, figurait le mauvais état physique des Français : de nombreux jeunes avaient été réformés en 1938. L'absence d'E.P.S. était considérée comme l'un des facteurs ayant conduit le pays à l'abîme...3

Le premier "Commissariat général", de juillet 1940 à avril 1942, est confié à Jean Borotra, célèbre joueur de tennis. Au sein du Secrétariat d'État à l'Instruction Publique, ce Commissariat est doté de milliards de francs...

Fig.2c. Les mêmes sur le mur (Coll. Francine Delauney).
Fig.2c. Les mêmes sur le mur (Coll. Francine Delauney).
 

Une subvention ayant été accordée à Épehy en février 1942, le projet de terrain des sports est adopté par le Conseil Municipal. L'endroit qui semble le plus propice est le terrain de la SNCF, à la fois parce qu'il est près de l'école (à 175 m) et en friche (aucune opposition des cultivateurs). La SNCF rechigne cependant à le vendre... Bref, fin 1942, les travaux commencent, confiés aux Ponts et Chaussées. Une parcelle est également acquise auprès de Mlle Caroline Démaret, chemin du Catelet.

Ainsi les enfants des écoles pourront désormais faire du sport et profiter de la demi-journée hebdomadaire de plein air en se livrant à d'autres activités que le ramassage des doryphores !!! Et voilà pourquoi, ce qui deviendra plus tard le Stade de Football Pierre Leconte, se trouve près de l'ancienne gare et surtout, chose appréciable, au centre du village.

Fig.3. Le terrain de sport aurait aussi pu devenir un hippodrome :  une vocation qui ne s'est pas confirmée par la suite (Coll. Famille Franqueville).
Fig.3. Le terrain de sport aurait aussi pu devenir un hippodrome :
une vocation qui ne s'est pas confirmée par la suite (Coll. Famille Franqueville).

 

Notes :
1 Voir Instantané n°37 : "Photos de classe", Fig.2, où les écolières sont identifiées.
2 Dans la liste du matériel scolaire avant 1914, on trouve des fusils de bois pour l'entrainement des garçons !
3 Bibliographie :
  - Jean-Louis Gay-Lescot, "La politique sportive de Vichy", in : La vie culturelle sous Vichy. Dir. J.P. Roux. Éditions
Complexe.
  - Pascal Ory, "La belle illusion, culture et politique sous le signe du Front Populaire, 1935-1938". Plon. 1994.
 


Date de création : 05/01/2012 @ 16h56
Dernière modification : 13/01/2012 @ 15h26
Catégorie : Instantanés
Page lue 802 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Haut