Sommaire

Fermer Petite bibliothèque

Fermer Les origines du village


L'abécédaire d'Épehy

Fermer Le village

Fermer Les champs

Fermer Instantanés

Fermer À propos de...

Fermer Au fil des ans...

Fermer Galerie de Portraits

Fermer 1914-2014, le centenaire

Fermer Courrier des Lecteurs

Recherche



Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Captcha
Recopier le code :
20 Abonnés
Annuaire de liens
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Record de visites

   visiteurs

Le 10/03/2013 à 04h08

Le village - C comme Compagnon

C comme Compagnon

C'est un compagnon tout à fait particulier que nous présentons dans cet article. Un très fidèle compagnon des agriculteurs qui, dans les années 1920, étaient désireux de moderniser leur exploitation...

Il s’agit du moteur universel "Law", dont la maison qui le fabriquait existe toujours au même endroit, à Senlis (Oise). Il présentait des avantages que les agriculteurs appréciaient beaucoup : vitesse réglable, déplacement facile grâce à sa légèreté, et surtout son caractère multi-usages. N'est-ce pas injuste qu'il soit aujourd'hui si oublié, alors que nombreux exemplaires devaient se trouver dans les fermes du village ? À ce jour (en 2012), il n'en reste qu'un seul, en possession de Claude Saunier (Fig.2).
 

Fig.1. Le moteur universel Law (Photo Internet)
Fig.1. Le moteur universel Law (Photo Internet).

 

 

 

Fig.2. À Épehy (photo C. Saunier).
Fig.2. À Épehy (photo C. Saunier).
 

Fig.3. Descriptif détaillé du moteur Law (Photo Internet).
Fig.3. Descriptif détaillé du moteur Law (Photo Internet).


Ce moteur était véritablement la "bonne à tout faire" de la ferme. Il faisait tourner l'écrémeuse et la baratte, le coupe-racines, le hache paille, la pompe du puits ou de la citerne, la pompe à purin, la meule à affuter, le trieur de grains et bien d'autres machines (Fig.4). Il semble même que s'y ajoutait, d'après une carte postale, l'ancêtre de la machine à laver... (Fig.5).
 

Fig.4. Le compagnon universel du fermier. (Photo Internet).
Fig.4. Le compagnon universel du fermier... (Photo Internet).

 

Fig.5. Et aussi de la fermière (Photo Internet).
Fig.5. ...Et aussi de la fermière (Photo Internet).

 

Aux abords du sinistre "jeudi noir" de 1929, l'électricien Raymond Saunier avait monté un stand de machines agricoles à la foire-expo de Roisel (Fig.6). Ce moteur Law s'y trouvait à juste titre en bonne place et il restera la vedette de toutes les foires agricoles (Fig.7), tandis que l'entreprise diversifiait peu à peu sa production après la Seconde Guerre mondiale, en particulier vers les domaines de la préparation des aliments du bétail et les techniques de conservation des récoltes.

 

Fig.6. À la foire-expo de Roisel, 1929 (Coll. C Saunier).
Fig.6. À la foire-expo de Roisel, 1929 (Coll. C Saunier).

 

Fig.7. À la foire-de Nantes, 1936 (Photo Internet).
Fig.7. À la foire-de Nantes, 1936 (Photo Internet).

 

En conclusion :
L'objet de ce petit article est de tenter, modestement, de combler un vide dans notre histoire d'"Épehy autrefois", une histoire où les souvenirs et les images de la vie fermière et agricole sont beaucoup trop rares. Les photographes de l'époque estimaient sans doute que c'étaient là choses trop banales de la vie quotidienne pour mériter une photo, hélas !
 


Date de création : 11/05/2012 @ 16h03
Dernière modification : 11/05/2012 @ 16h06
Catégorie : Le village
Page lue 718 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Haut