Sommaire

Fermer Petite bibliothèque

Fermer Les origines du village


L'abécédaire d'Épehy

Fermer Le village

Fermer Les champs

Fermer Instantanés

Fermer À propos de...

Fermer Au fil des ans...

Fermer Galerie de Portraits

Fermer 1914-2014, le centenaire

Fermer Courrier des Lecteurs

Fermer La reconstruction

Recherche



Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Captcha
Recopier le code :
26 Abonnés
Annuaire de liens
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Record de visites

   visiteurs

Le 09/05/2019 à 11h56

La reconstruction - b - Premiers services

Premiers services

La gare.

Bien sûr le train était indispensable pour transporter matériaux, marchandises et voyageurs.

ruines_9.jpg

Photo 1 - Même avec une gare en ruines les voies ont rapidement été réparées . Le personnel est là.

afa5_3.jpg

 photo 2 - Les trains des deux lignes sont déjà à quai à côté de cette cabane provisoire faisant office de gare. 

afa5_2.jpg

photo 3 - On imagine l’animation dans le quartier avec toutes ces personnes à côté du café  de la gare dans une baraque Adrian 

La mairie-les écoles.

ruines_6.jpg

Photo 4 La Mairie était en ruines, 

ruines_7.jpg

Photo 5 - Les écoles étaient en ruines

Reconstruction_16.jpg

Photo 6 mais il fallait bien accueillir les enfants et avoir un local pour l’administration de la commune, ce fut dans cette grande baraque. Monsieur Sibilotte, directeur, est là avec sa classe au premier plan. Une pièce est réservée à la mairie au fond.

Déblaiement.

    On employa les ouvriers au nettoyage des terres, au comblement des trous et tranchées et, pour tout dire, à la remise en état du terroir d'Épehy. Au début, des équipes avec un camion à plate-forme (photo 7) ramassaient des quantités incroyables d'obus, des munitions, grenades, etc., en attendant l'arrivée, un peu en retard, d'une division entière de sapeurs, démineurs et spécialistes sous le commandement du général Philippot dont le quartier général sera à Épehy.

Reconstruction_17.jpg

Photo 7 - Le camion du dépôt de Malassise.

        Tout cela n'était pas sans danger. Ainsi, un jour Monsieur Lepreux et ses trois fils étaient occupés à nettoyer et combler un coin de terrain et, comme il faisait très chaud, le père envoya son cadet Alphonse, 6 ans, chercher au village de l'eau fraîche et du café. Le petit Alphonse ne revit jamais vivants son père ni ses deux frères, car ils furent tués par un engin explosif. Le gamin devint plus tard garde-champêtre de la commune.

     Ainsi au fur et à mesure du nettoyage d’une section du terroir, les tracteurs, avec leurs charrues, retournaient la terre ; les animaux de culture commencèrent à revenir, les champs furent ensemencés…

Reconstruction_18.jpgPhoto 8 - Les champs avec en fond le village en 1919


Date de création : 11/04/2020 @ 07h03
Dernière modification : 12/04/2020 @ 10h16
Catégorie : La reconstruction
Page lue 39 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Haut