Sommaire

Fermer Petite bibliothèque

Fermer Les origines du village


L'abécédaire d'Épehy

Fermer Le village

Fermer Les champs

Fermer Instantanés

Fermer À propos de...

Fermer Au fil des ans...

Fermer Galerie de Portraits

Fermer 1914-2014, le centenaire

Fermer Courrier des Lecteurs

Fermer La reconstruction

Recherche



Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Captcha
Recopier le code :
26 Abonnés
Annuaire de liens
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Record de visites

   visiteurs

Le 09/05/2019 à 11h56

La reconstruction - d - Entreprises de reconstruction

 Entreprises de reconstruction.

       L’entreprise de Monsieur Martino Cératto, un Piémontais, avait pu soumissionner pour le déblaiement, la remise en état du sol dans le canton hormis Roisel. Il s’installe à Epehy qui devient son chantier principal en 1919. Des baraquements sont construits pour abriter le patron, les employés de bureaux, les ouvriers le long de l'actuelle Rue du Combat. C’est la cité des Italiens (photo 1)

 

afa8_5.jpg

. Photo 1 - La cité des Italiens, rue du Combat vue vers le S.E. : voie Decauville, bureaux et habitations

      Du lointain Piémont arrivent ainsi des centaines d’ouvriers et de techniciens du bâtiment et de techniciens du bâtiment. La cité des Italiens est née le long de l'actuelle Rue du Combat. Depuis la Rue de la Gare se succèdent des baraques : des habitations,une longue baraque-cantine et aussi des garages (photo 2), entrepôts et magasins, bureaux avec, tout au fond, la baraque du patron Ceratto.

afa8_6.jpg

 Photo 2 -  La rue est pavée pour faciliter l’utilisation des véhicules qui sortent des garages et entrepôts. 

 

Reconstruction_21.jpg

      Photo 3 - Mais que faisaient ces ouvriers, le dimanche, jour de congé dans ces régions dévastées? Francine Delauney nous donne la réponse : « Ils « s’habillaient » : costume, chemise blanche, cravate souliers vernis, casquette ou chapeau et allaient au bistrot. C'est ainsi que l’estaminet de l’horticulteur, par exemple, est né de cet afflux d’étrangers qui venaient trinquer avec l’autochtone.  »

    Il y eut d’autres  entreprises de reconstruction locales mais aussi étrangères ainsi les deux photos suivantes 4 et 5 montrent une entreprise belge travaillant à la reconstruction de la ferme Despagne

Reconstruction_22.jpg

Photo 4 - Déblaiement des ruines.Reconstruction_23.jpg

Photo 5 - Des ouvriers belges fiers de leur travail.

La coopérative de reconstruction

Une coopérative de   reconstruction, nommée la Renaissance, est formée en 1921. Voici, photo 6, la première page du registre

reconstruction_27b.jpg

Photo 6 - Création de la coopérative, le 15 mars 1921,

signée par le comptable principal du service des coopératives de la section de Péronne

       Pourquoi une coopérative de reconstruction ?

Dans le livre "Reconstruction en Picardie après 1918" de Hugh Clout, on peut lire :

        Les modalités de déclaration de pertes et de demandes d'indemnisation laissaient entrevoir une solution au problème de logements décents. Cependant, la reconstruction demanderait du temps et les procédures étaient trop complexes pour être facilement comprises par les gens humbles. Des architectes et des entrepreneurs commencèrent à se jeter sur les régions déchirées par la guerre, où des sinistrés cherchant désespérément à faire reconstruire leurs maisons, représentaient une proie facile pour les escrocs  Ces derniers arrivaient avec des camions chargés d'équipements et promettaient une aide immédiate, avant de convaincre leurs victimes d'avancer de l'argent...Les coopératives de reconstruction bénévoles fournissaient à des groupes de sinistrés le moyen de mettre en commun leurs demandes d'indemnisation et d'engager des avocats, des architectes et des entrepreneurs afin de reconstruire des villages entiers de façon rationnelle.

     Ainsi la coopérative a facilité les démarches de tous les habitants qui y ont adhéré, a facilité le financement de la reconstruction de leur maison au meilleur coût.

Reconstruction_24.jpg

 Photo 7 - La briqueterie devait fournir beaucoup de briques et, l’une après l’autre, les maisons surgirent au milieu des ruines.

Reconstruction25.jpg

Photo 8 - Les ouvriers sont nombreux...

Reconstruction_26.jpg

Photo 9 - La pose pour la photo.

Cependant , avec cette autre photo (10 ), on imagine l’état des rues suivant les saisons.

Reconstruction_32.jpg

Photo 10 - Une rue pendant la reconstruction.


Date de création : 11/04/2020 @ 14h50
Dernière modification : 12/04/2020 @ 09h21
Catégorie : La reconstruction
Page lue 43 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Haut